Service national ou Service civique ? Des réponses inadaptées à un vrai problème

Patrice Buffotot

Directeur de l’Observatoire Européen de Sécurité

Après le choc provoqué par les attentats du 7 janvier 2015, des politiques de tous bords sont intervenus dans les médias afin de proposer des solutions pour résoudre une crise réelle, celle qui touche le malaise de la jeunesse. Ces propositions consistent à rétablir le service national, ou bien à rendre obligatoire le service civique ou encore à développer le service militaire adapté (SMA). Toutes ont pour caractéristique de vouloir encadrer à tout prix la jeunesse afin de résoudre les effets négatifs provoqués par l’échec scolaire et le chômage. En bref, on cherche à pallier les déficiences des institutions chargées d’assurer tout d’abord l’instruction scolaire des enfants et des adolescents, puis la formation professionnelle des jeunes adultes.

L'Observatoire européen de sécurité

Patrice Buffotot, directeur de publication

Recevez gratuitement D&S

Les études

465897175

Rechercher un article

Aller au haut